Zoom sur les joueurs du REC : les crampons trépignent en attendant la reprise du championnat de Rugby !

Publié le 8 février 2021

Le Groupe Lamotte est le sponsor titre du REC, club de rugby rennais qui évolue en Fédérale 1. Avec l’arrêt du championnat, nous avions à cœur de prendre des nouvelles du club et des joueurs. Pour cela nous sommes allés au stade interviewer Kevin Courties manager de l’équipe Fédérale 1 du REC, depuis 5 ans et Gaëtan Beraud capitaine de l’équipe Fédérale1, également au club depuis 5 ans. Voici une interview croisée autour de 3 questions à nos rugbymans ultras motivés, qui attendent avec impatience la reprise du championnat.

Quel est l’état d’esprit des joueurs dans ce contexte compliqué ?

Gaëtan : c’est une période difficile avec l’arrêt du championnat. Nous joueurs, sommes habitués à nous entraîner pour répondre à un objectif de jeu tous les week-ends. C’est vraiment le moteur de notre motivation. Nous nous entraînons dur la semaine pour avoir le plaisir de jouer et d’avancer dans la compétition. Aujourd’hui nous sommes privés de match et c’est donc difficile de naviguer à vue, sans date précise de reprise. Pour autant, nous sommes conscients d’avoir la chance de pouvoir continuer à nous entraîner, de pouvoir exercer notre métier, c’est très important pour nous. Nous pouvons également garder un lien social primordial et tout cela grâce aux partenaires, qui continuent à soutenir le club, et aux aides de l’état qui permettent que les joueurs soient payés et que le club puisse donc continuer à fonctionner.

Kevin : Du point de vue staff les joueurs sont très agréables à entraîner au quotidien, car ils restent investis, intéressés et travailleurs. Nous ressentons une petite perte de motivation liée au manque de compétition, mais les sourires sont toujours là, la bonne entente est présente. Les joueurs restent dynamiques malgré le contexte difficile, ils restent généreux dans les efforts !

Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle saison ?

Kevin : nous avons hâte de reprendre pour avoir des réponses à court terme au travail que l’on mène en ce moment et confirmer les efforts. À moyen terme, l’objectif est d’aller chercher des phases finales pour accéder au niveau national. Si nous arrivons à obtenir cette accession en national il ne nous restera plus qu’un match pour aller chercher le Graal, un titre de Champion de France. Les gars ont cela en tête, ils se le sont acté lors du stage de rentrée à Paimpol. Nous espérons donc que la saison ira à son terme, que l’on ne vivra pas une saison blanche. Le couperet est toujours au-dessus de nos têtes. Nous faisons confiance à notre fédération qui a envie que ça joue, le club fait lui aussi tout ce qu’il peut pour que l’on puisse reprendre la compétition. Nous faisons donc tout pour atteindre nos objectifs à terme.

Gaëtan : Notre premier objectif est d’être prêt à la reprise, même si nous ne savons pas quand elle aura lieu. Nous voulons être opérationnels dès le premier match, car la saison sera forcément raccourcie, cela ne laisse donc pas de place à la moindre erreur. Il faudra être prêt plus que les autres. Sinon l’objectif n’a pas changé depuis le début de saison, comme le précise Kevin, nous nous sommes fixé la montée au niveau national, les joueurs visent bien le titre de Champion de France. Le début de saison nous a prouvé qu’il y avait une opportunité pour nous de faire quelque chose cette année, le tout est donc de continuer à travailler et de se donner tous les moyens pour y arriver.

Joueurs du REC

Comment se prépare-t-on physiquement et mentalement pour cette reprise tant attendue ?

Kevin : c’est un peu le casse-tête du moment, avec le championnat qui reprend puis qui ne reprend plus, ce n’est pas évident d’un point de vue physique de s’entraîner. Nous sommes sans cesse dans l’adaptation, ce n’est pas facile. Sur l’aspect rugby, nous essayons de maintenir notre conduite de cycle de travail, le jeu ne doit pas s’arrêter de vivre, nous continuons donc à avancer. Nous avons aussi plus de temps et plus nous aborderons des thèmes avant de jouer mieux ce sera. Sur l’aspect mental, nous essayons d’entretenir la motivation des joueurs, cela passe par ce qui se joue sur le terrain. Par ailleurs, nous essayons de réfléchir à comment faire autre chose que le terrain, ce n’est pas toujours simple. Nous avons à cœur de ne pas inscrire les joueurs dans une routine, de les sortir de leur quotidien, nous devons être capables de ramener des choses non redondantes. Nous nous tournons pour cela vers les autres acteurs du club, les partenaires, pour faire d’autres choses, d’autres sports en extérieur pour essayer de vivre au mieux. Nous avons la chance de pouvoir nous éclater, nous essayons donc d’en profiter pleinement.

Gaëtan : nous avons la chance de faire un sport collectif. En cette période c’est important, car quand la motivation baisse, nous pouvons compter sur les autres lors un entraînement difficile par exemple. Si individuellement on ne donne pas tout, le fait que les autres donnent tout dans la bonne ambiance du groupe, cela permet de faire les efforts plus facilement. Je pense que c’est un vrai point positif, nous avons un groupe qui vit très bien et quand il faut faire les efforts au moment où c’est difficile c’est un vrai plus. C’est cela qui va nous permettre d’arriver physiquement prêts. Dans le jeu nous poursuivons donc l’entraînement, nous préparons tout notre fond de jeu pour la reprise. Maintenant il va nous falloir des réponses et seuls les matchs pourront nous les apporter. Nous attendons cela avec impatience mais ce qui est sûr c’est que mentalement et physiquement nous serons prêts à la reprise !

Un grand merci à Kevin et Gaëtan, de nous avoir accordé quelques minutes pendant l’entrainement. Jean-Marc Trihan, Président du club et PDG du Groupe Lamotte, précise que la reprise du championnat est prévue pour le week-end du 13 mars, voire celui du 6 mars si les conditions sanitaires le permettent. Côté classement, à l’arrêt du championnat, le REC était classé 2eme  à 4 points du 1er mais avec 2 matchs de retard, tout cela est donc de très bon augure  pour atteindre cette première place tant attendue.

Allez le REC !

Ces articles pourraient également vous intéresser