#PrenezLeRelais : le bilan de notre mois dédié au don de sang

Publié le 11 juillet 2022

À l’occasion de la Journée Mondiale du Don de Sang (JMDS), Lamotte a lancé un défi à ses différentes agences pour le mois de juin : #PrenezLeRelais. Le dispositif, en partenariat avec l’Établissement Français du Sang (EFS), a intégré plusieurs actions de communication pour sensibiliser au don et faciliter les déplacements des collaborateurs auprès des maisons du don. Le bilan de l’opération.

Bilan du soutien à l'Établissement Français du Sang - Lamotte

Don de sang : notre dispositif en interne

Afin de faciliter le don de sang et d’inciter les collaborateurs à se rendre dans les maisons du don, plusieurs leviers de communication ont été activés, parmi lesquels :

  • l’organisation d’un webinar (disponible en replay par la suite) ;
  • la communication multi supports (Intranet, site web, réseaux sociaux, emailing) ;
  • la présentation d’une charte interne ;
  • l’aménagement des horaires de travail.

Donner son sang, un acte éthique et citoyen

L’Établissement Français du Sang garantit la qualité des produits sanguins collectés et veille à la protection des donneurs et des receveurs. L’EFS s’engage ainsi à respecter les 4 principes fondateurs du don de sang :

  • l’anonymat : seul l’EFS connaît les informations liées à votre identité et celle du patient.
  • le bénévolat : le don est un acte citoyen et généreux, qui ne peut être rémunéré. L’absence de contrepartie participe à la sécurité transfusionnelle.
  • le volontariat : l’acte appartient au donneur et doit être accompli en toute liberté et sans aucune contrainte.
  • le non-profit : le don ne peut être source de profit. Le tarif d’une poche de sang est fixé par l’État, ce montant correspond aux frais engagés pour collecter, préparer, qualifier et distribuer les produits sanguins labiles (globules rouges, plaquettes, plasma).

Le témoignage de donneurs Lamotte

Don de sang - Opération #PrenezLeRelais - Pierre-Yves Creuzet et Linda Maurin - Lamotte
Pierre-Yves Creuzet et Linda Maurin, de notre équipe Ares Property à Nantes

Pierre-Yves Creuzet, Gestionnaire de portefeuille au sein d’Ares Property : « Je connaissais déjà l’Établissement Français du Sang, mais je n’avais jamais fait de don de sang auparavant. C’est quelque chose que j’envisageais de faire depuis un moment. Pouvoir le faire en semaine dans le cadre des horaires de travail a été un facilitateur. Nous avons été très bien accueillis et pris en charge par le personnel de la Maison du Don à Nantes.

C’est une action qui ne coûte rien si ce n’est 40 minutes de son temps et qui bénéficie à plein de monde. Et en plus, tu as droit à un café gratuit à la fin ! Il n’y a que du positif à en retirer. »

Linda Maurin, Assistante de gestion à Nantes : « J’ai commencé à donner en 2020. Depuis longtemps, je regrettais de ne pas trouver ou prendre le temps nécessaire… L’épisode de confinement m’a permis de faire mon premier don. C’est un geste simple qui sauve des vies ! J’ai proposé de mettre en place une action en interne afin de pouvoir aller donner son sang sur ses heures de travail. Je suis donc ravie que cela se soit concrétisé.

J’espère que cela va motiver les collaborateurs à donner et je trouve que c’est un beau geste de la part de Lamotte. Cela créé également un esprit d’équipe sur des valeurs fortes. Partagez votre pouvoir, donnez votre sang ! »

« Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours vu mon père aller donner son sang, ça faisait très longtemps que je voulais suivre son exemple sans jamais trouver le temps de sauter le pas : c’était l’occasion de le faire !

Lorsque j’ai reçu l’information en interne que le partenariat était créé et qu’il était possible de donner son sang en journée, j’ai pris rendez-vous immédiatement. C’est quand même plus facile de faire un don sur ses heures de travail, ça laisse plus de possibilités pour trouver des créneaux, c’est vraiment cette facilité qui m’a décidé à y aller !

Sur place, tout se fait rapidement et facilement, l’organisation est rôdée : on commence par remplir un questionnaire, puis on est reçu par un médecin qui contrôle et valide qu’on est apte à faire le don. »

Don de sang - Opération #PrenezLeRelais - Christelle Le Gac - Lamotte
Christelle Le Gac, Conseillère Location
au sein de Lamotte Gestion Transaction

« Comme c’était la 1ère fois que je donnais mon sang, une infirmière est restée tout du long avec moi, au cas où je serais tombée dans les pommes…ce qui n’est pas arrivé ☺ ! Et lorsque c’est fini on patiente un quart d’heure en prenant une petite collation, ça redonne des forces et ça permet au personnel de surveiller que le donneur va bien, en cas de malaise, la prise en charge est immédiate.

Le don est un acte généreux et solidaire. Pour les gens qui comme moi, hésitent à le faire, ou qui se disent « plus tard », moi je dis « allez-y, n’attendez plus, et allez-y à plusieurs, c’est peut-être plus rassurant pour certains et c’est tout à fait possible. »

Un appel au don national

En raison de la faiblesse des réserves de sang, un appel au don national a été lancé par l’EFS fin juin. Plusieurs raisons expliquent cette situation critique, notamment les conséquences de la crise sanitaire et les fortes vagues de chaleur de ces dernières semaines. C’est la deuxième fois de son histoire que l’EFS publie un bulletin d’urgence vitale.

Malgré la mobilisation lors de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang, le niveau des réserves de sang n’est pas suffisant pour affronter l’été. Au lendemain des départs en vacances, cette situation pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients.

Situation d'urgence pour le don de sang à l'EFS - Lamotte

Dans son appel au don national, l’Établissement Français du Sang invite les donneurs à remplir les créneaux de rendez-vous proposés dans les collectes mobiles ou disponibles dans les maisons du don et à relayer le kit de communication réalisé à cette occasion.

OUi à la générosité et à la solidarité !

Ces articles pourraient également vous intéresser