Lamotte se mobilise auprès de l’Établissement Français du Sang (EFS)

Publié le 27 mai 2022

Alors que la Journée mondiale des donneurs de sang (JMDS) a lieu ce 14 juin, le groupe immobilier Lamotte s’engage auprès de l’Établissement Français du Sang (EFS). Comment ? En proposant à ses collaborateurs de se rendre dans une Maison du Don sur leur temps de travail. Charte interne, intervention d’un expert de l’EFS, horaires aménagés… Retour sur le dispositif de sensibilisation mené auprès des salariés de l’entreprise.

Soutien à l'Établissement Français du Sang - Lamotte

Le soutien de Lamotte à l’Établissement Français du Sang (EFS)

Un mois pour donner son sang

Lamotte apporte son soutien à l’Établissement Français du Sang dans sa mission de collecte des dons de sang, de plasma et de plaquettes. À l’occasion du lancement de l’action spéciale don de sang, les collaborateurs et salariés du groupe sont invités à participer au défi #PrenezLeRelais, un mois pour tout donner, à partir du 1er juin 2022.

Cette action de Lamotte s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale des donneurs de sang (JMDS). Chaque année depuis 2004, le 14 juin – une initiative de  l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – permet de remercier les donneurs et de sensibiliser l’opinion à la nécessité des dons.

L’Établissement Français du Sang et le don en quelques chiffres

  • 1 million, soit le nombre de personnes soignées chaque année grâce aux dons de sang ;
  • 10 minutes, soit le temps nécessaire pour réaliser un don de sang ;
  • 10 000, soit le nombre de dons de sang nécessaires par jour pour subvenir aux besoins de tous les malades ;
  • 1 500, soit le nombre d’hôpitaux et de cliniques approvisionnés par l’EFS ;
  • 40 000, soit le nombre de collectes mobiles en France ;
  • 7, 42 et 365, soit la durée de vie respectivement des plaquettes, des globules rouges et du plasma.

Pourquoi et comment donner son sang ?

Les enjeux du don de sang

Véritable acte citoyen, le don de sang contribue à soigner les malades et sauver des vies. Le premier rôle de l’EFS, établissement créé en 2000, est de garantir l’autosuffisance, c’est-à-dire d’assurer un niveau de réserves suffisant pour répondre aux besoins des receveurs.

Cet enjeu d’autosuffisance est d’autant plus important que certaines périodes de l’année sont moins propices au don, comme lors des grandes vacances ou des fêtes de fin d’année. Afin de palier ces périodes ‘creuses’, ainsi que la baisse de fréquentation des collectes, il est primordial de sensibiliser le public et les potentiels donneurs, car les besoins en produits sanguins restent eux constants au quotidien.

Il est d’ailleurs bon de rappeler que donner son sang , c’est sauver 3 vies !

Quelles étapes respecter pour les donneurs ?

Afin d’être sûr de pouvoir donner, un questionnaire rapide (et anonyme) permet de s’auto-évaluer en ligne. Les premières conditions à remplir sont d’être majeur et en bonne santé. Genre, poids, âge, maladies / infections chroniques et mode de vie… il vous suffit de répondre à quelques questions en ligne pour vérifier que vous êtes apte en tant que donneur.

Vous pouvez ensuite prendre rendez-vous dans une Maison du Don, contacter l’EFS par téléphone ou bien consulter la liste des navettes et collectes mobiles. Le jour du rendez-vous, un entretien médical a lieu au préalable afin de bien valider votre état de santé et donc votre éligibilité au don, afin qu’il n’y ait aucun risque pour le donneur et le receveur.

Sur place, il faut compter environ une heure entre l’arrivée et le départ du donneur pour 8 à 10 minutes de prélèvement en cas de don du sang. Pour le don de plasma, comptez une heure et demie sur place dont une heure de prélèvement. Et pour le don de plaquettes, deux heures sur place sont requises, en incluant une heure et demie de don.

Don du sang : les actions en cours chez Lamotte

Dans le cadre du défi #PrenezLeRelais, le mois de juin 2022 est consacré à la collecte des dons de sang, de plasma et de plaquettes.

Plusieurs actions sont menées afin de soutenir l’EFS dans la réalisation de ses missions :

  • diffusion d’une charte interne auprès des collaborateurs, avec un guide de présentation des dons ;
  • organisation d’un webinaire de 45 minutes (en présentiel ou en visio), animé par un membre de l’EFS de Rennes ;
  • autorisation aux salariés de se rendre sur leur temps de travail (3 heures par an) dans une Maison du Don.

À l’occasion du webinaire, planifié ce mardi 31 mai à 10h, le développeur de Territoire en Ille-et-Vilaine interviendra au siège Lamotte à Rennes et présentera l’EFS, avec des explications sur le déroulement des dons, des échanges sur les idées reçues, des informations sur l’impact de la crise sanitaire et un point sur les chiffres-clés.

Mise en place de l’opération #PrenezLeRelais : la communication interne et les RH témoignent

« Suite à plusieurs demandes de la part des collaborateurs, nous nous sommes rapprochés de l’Établissement Français du Sang pour savoir s’il était envisageable de mener une action en tant qu’entreprise, à l’échelle nationale. »

« L’EFS a été d’autant plus enclin à nous accompagner que rares sont les entreprises à les solliciter en direct. Le partage de supports de communication et l’intervention de membres de l’EFS chez Lamotte sont amenés à se répéter. »

« L’action engagée est d’ores-et-déjà très bien perçue en interne, parce que bon nombre de personnes ont annoncé vouloir profiter du temps accordé pour se rendre dans une Maison du Don, mais aussi parce que certains des collaborateurs Lamotte (ou leurs proches) ont pu bénéficier de dons par le passé, et savent à quel point c’est indispensable pour les patients. »

Portrait d'Andréa Abbane, Chargée de communication - Lamotte
Andréa Abbane, Chargée de communication pour le Groupe
Portrait de Sylvie Robert, Chargée de formation - Lamotte
Sylvie Robert, Chargée de formation au service RH

« Nous avons voulu mener cette action car le Groupe Lamotte est sensible à la santé et à la sécurité au travail. Le défi #PrenezLeRelais complète parfaitement notre engagement auprès des enfants hospitalisés ou de la Ligue contre le Cancer. Tous les collaborateurs Lamotte peuvent y participer, quelle que soit l’agence où ils travaillent. »

« Les 3 heures accordées sur le temps de travail offrent davantage de souplesse aux collaborateurs pour donner leur sang. En effet, les Maisons du Don ne sont pas forcément situées près de son lieu de travail ou de son domicile. Entre le déplacement, l’attente et la durée de prélèvement, nous estimons à une heure le temps nécessaire pour un don de sang, soit potentiellement 3 dons par collaborateur au cours de l’année. »

OUi à la générosité et à la solidarité !

Ces articles pourraient également vous intéresser