Cailabs : le siège social implanté route de Lorient à Rennes

Publié le 21 juillet 2022

Propriétaires des terrains « de la Barre Thomas » situés route de Lorient, rebaptisés Parc d’Activité des Chevrons en référence aux activités historiques du constructeur Citroën sur le site, les groupes rennais Lamotte et Mazureau implantent le nouveau siège social de la start-up Cailabs.

Implantation du siège social Cailabs à Rennes - Lamotte

Un nouveau siège social pour le leader mondial de la mise en forme de la lumière

Les groupes Lamotte et Mazureau, réunis au sein de l’entité Lorimmo, livrent en juillet un bâtiment clé en mains aux prestations élevées pour accompagner la croissance de l’entreprise dans un programme immobilier de 3500 m² en phase 1. Le bâtiment est prévu pour loger les activités ainsi que la soixantaine de collaborateurs de la start-up.

Signé Dominique Nicot, ce projet à l’architecture singulière fait écho au passé industriel du site et intègre une réserve d’extension de 1500 m² pour accompagner le développement à venir de Cailabs.

Les nouveaux locaux vont constituer le troisième siège social de l’histoire de Cailabs, qui a donc déjà connu deux déménagements significatifs. À chaque fois, ces déménagements ont coïncidé avec une évolution importante de l’entreprise.

Un nouveau projet structurant, selon le co-fondateur et PDG de Cailabs

« On connaît une très belle croissance, en particulier autour des communications lasers satellite – sol, un domaine où Cailabs est très bien positionné. Cette situation et cette accélération font que nous sommes heureux aujourd’hui d’avoir anticipé ce changement de locaux. Le déménagement de l’entreprise répond à un besoin de capacité, sans lequel nous ne pourrions continuer à nous développer.

Aujourd’hui, nous comptons 62 collaborateurs, mais nous prévoyons de monter progressivement jusqu’à une équipe de 100 personnes. Le nouveau siège social, un projet structurant de l’entreprise, permet d’accueillir nos collaborateurs actuels et futurs dans des conditions optimales, en plus de disposer de zones techniques et de développement. »

Jean-François Morizur, co-fondateur et PDG de Cailabs

Nouveau siège Cailabs : un projet commun avec Mazureau et Lamotte

Après une levée de fonds en 2019, la start-up a anticipé une perspective de croissance et voyait son développement technique entravé par des locaux de bureaux ‘standards’. Cailabs a émis le besoin de disposer d’un bâtiment industriel et la relation s’est nouée ainsi avec Mazureau, foncière spécialisée en immobilier professionnel, qui a démontré sa capacité d’accompagner le projet dans le temps.

« Cailabs a eu du mal à trouver un partenaire à même de prendre en considération son cahier des charges singulier : un bâtiment industriel, modulable en activité tertiaire et réciproquement, évolutif pour accompagner l’avenir de l’organisation et la croissance de l’entreprise. Nous avons su être à leur écoute pour traduire concrètement leurs attentes pour mener un partenariat efficace avec nos équipes et aboutir au succès de cette opération.

Le groupe Mazureau, en collaboration avec Lamotte, a cette volonté et cette vision d’accompagner les industriels. Pour Cailabs, Mazureau et Lamotte ont su transformer un besoin en opportunité pour construire un bâtiment optimisé, que l’entreprise deeptech va pouvoir occuper pendant des années. »

Cyrille Bernier, Directeur du Groupe Mazureau

En effet, Cailabs souhaitait des locaux évolutifs. Le besoin de flexibilité et d’adaptabilité formulé à l’origine du projet a conditionné la hauteur et la conception du bâtiment : l’atelier peut se transformer en bureau, et inversement le bureau en atelier.

Le développement de la deeptech Cailabs en chiffres

Cailabs développe et fabrique des systèmes optiques innovants. L’entreprise fournit notamment les stations sols optiques ou leurs sous-systèmes critiques qui rendent possible les communications laser rapides au travers de l’atmosphère.

L’entreprise innovante s’est fait un nom dans le domaine des communications laser via les projets Keraunos (en association avec Unseenlabs) et Crocus. Keraunos est un projet porté par le Ministère français des Armées, et dont l’objectif est d’expérimenter une liaison de communication optique à base de laser haut débit.

Quant au projet Crocus, qui vaut à l’entreprise d’être lauréat de l’EIC Accelerator, il va permettre à Cailabs d’accélérer le développement et l’industrialisation de ses solutions de communications laser à très haut débit.

Depuis la création de la société en 2013, Cailabs a fortement évolué jusqu’à devenir le leader mondial de la mise en forme de la lumière. La preuve avec quelques chiffres sur la start-up deeptech :

  • 1 technologie unique : la Conversion Multi-Plan de la Lumière (MPLC)
  • 16,6 M€ de levés
  • 10 Pb/s : record mondial de haut débit détenu par KDDI grâce aux systèmes Cailabs
  • 19 familles de brevets
  • 16 prix de l’innovation et récompenses
  • 4 lignes de produits majeures

Focus sur le Parc d’Activité des Chevrons (ZI Lorient) à Rennes

Le projet de Cailabs s’insère dans un aménagement d’ensemble dédié aux activités « high tech » et aux services aux entreprises. Tout un panel d’activités en cours d’implantation vont être proposées à terme pour faciliter l’accueil des salariés. Ces activités vont profiter à l’ensemble de la population rennaise (restauration à thème, loisirs, afterwork …), sans oublier la question de l’accessibilité puisque le recours aux déplacements doux est privilégié : vélo, transport en commun.

Les anciens terrains de la Barre Thomas marquent l’entrée est de la Zone industrielle Lorient. Collés à la rocade extérieure de Rennes, ils ont accueilli l´usine historique Citroën à compter des années 1950. C’est justement en référence au constructeur automobile Citroën que le terrain a été renommé Parc d’Activité des Chevrons.

Ces articles pourraient également vous intéresser