Lamotte, le respect du patrimoine

Publié le 16 septembre 2021

Lamotte porte des engagements forts dans sa manière de construire. En accord avec sa volonté de respecter l’environnement et de répondre aux grands enjeux sociétaux et de l’habitat de demain, le groupe immobilier place le respect du patrimoine architectural au cœur de ses réflexions. Lamotte mène de nombreux projets où la réhabilitation urbaine et le patrimoine tiennent une place privilégiée.

Lamotte s’engage véritablement pour de l’habitat durable dans le temps et ancré dans son territoire. Cela passe notamment par la prise en compte de l’existant, de l’histoire et du patrimoine qui ont marqué un lieu, pour en faire un atout à de nouvelles constructions.

À CHATEAUBRIANT, LES TERRASSES CONSERVENT UNE ANCIENNE ÉCOLE DE GARÇONS

Au cœur du centre historique de Chateaubriant (44), Lamotte a imaginé avec l’agence a/LTA un programme original entre mixité et sauvegarde du patrimoine. La construction d’un ensemble composé d’une résidence services séniors, de logements, de bureaux et de commerces, tient compte de la présence d’une ancienne école de garçons. Située face au château et tout proche du théâtre, celle-ci sera rénovée et s’intégrera dans un nouvel îlot. Entre modernité et histoire, Les Terrasses s’inséreront dans un environnement de centre-ville redynamisé.

À SAVENAY, L’ANCIEN FRONTON DE L’HÔPITAL EN MÉMOIRE DU PASSÉ

L’ancien hôpital de Savenay laissera place à une nouvelle résidence services séniors ainsi qu’à des logements, dont la commercialisation démarrera au second semestre de cette année. Si les bâtiments de l’hôpital seront remplacés, l’histoire du lieu sera quant à elle gardée en mémoire. Ainsi, le fronton de l’hôpital sera préservé et placé à l’entrée du nouveau site.

A NANTES, QUAI 37 DONNE UNE NOUVELLE VIE A UNE ANCIENNE TANNERIE

Lamotte peut aussi réaliser des projets de réhabilitation lourde, comme c’est le cas à Nantes, avec Quai 37, un programme de grande envergure implanté sur les bords de l’Erdre face à l’Ile de Versailles. Sur un foncier de 6100 m² le programme comprend 3 bâtiments : une tannerie du 19e et des bâtiments des années 60.
– Le premier bâtiment, datant des années 60, abritera 33 appartements en accession libre ainsi qu’un local commercial.
– Le deuxième bâtiment, au pied de l’impasse Clémentines, est une ancienne tannerie du 19è siècle construite sur 2 étages qui sera entièrement restaurée tout en maintenant les matériaux d’origine.
– Le troisième bâtiment aura quant à lui, une fonction tertiaire avec des bureaux mais dans un cadre modernisé et plus confortable.

Pour cette réalisation, Lamotte conserve l’entièreté des façades, les rénove, et réhabilite totalement l’intérieur. Inspiré d’hier pour inventer demain, le nouvel ensemble mêle ainsi habilement le contemporain, les années 60 et l’art du 19e siècle.

NEOCENS A NANTES

À Nantes encore, Lamotte va réaliser pour 2023 le programme Neocens, dans un quartier en plein renouvellement urbain, à dix minutes du centre-ville. Il comporte la rénovation d’un bâtiment classé (inscrit Patrimoine Nantais) pour sa façade remarquable. Celui-ci sera particulièrement mis en valeur, en avant du nouvel îlot de quatre bâtiments qui abriteront des logements, des
bureaux et un pôle petite enfance.

À LUÇON, UN ÉCHO MODERNE A UN ANCIEN BÂTIMENT RELIGIEUX

À Luçon, Lamotte réalise une nouvelle construction sur le terrain d’une ancienne congrégation. Ici, seules la chapelle et l’une des ailes du Grand Séminaire ont été rénovées afin d’être conservées. Dans cet ancien lieu de prière, de nouveaux bâtiments seront construits, à côté des éléments classés, pour abriter une résidence services séniors des plus modernes. Celle-ci s’inspirera de l’architecture et de l’histoire du lieu pour offrir un ensemble harmonieux, entre passé et présent.

À SAINT-MALO, AGORA INTÈGRE UN ANCIEN BÂTIMENT TERTIAIRE

A Saint-Malo, le programme neuf Agora intégrera un bâtiment d’Orange, totalement revisité. Il abritera toujours des bureaux, mais également des logements au dernier étage, ajoutant une touche novatrice à la mixité de l’ensemble.

MAIS AUSSI… À RENNES, BEAUCOUP D’EXEMPLES PASSES ET A VENIR

Lamotte montre son attachement au patrimoine urbain en premier lieu dans sa ville d’origine, Rennes. C’est le cas par exemple de la caserne militaire Mac Mahon, qui a été entièrement réhabilitée et transformée en habitations il y a déjà une quinzaine d’années.

C’est le cas aussi du programme Parc du Ronceray, où une ancienne maison de maître a été entièrement rénovée et transformée en appartements à vocation sociale.

Bientôt, le programme Faubourg St-Hélier permettra la rénovation (rue Saint-Hélier) d’un immeuble en briques, typique de la région rennaise, pour être transformé en bureaux.

Enfin, l’un des programmes phares de Lamotte, Inside actuellement en cours de travaux, fait la part belle à la préservation du patrimoine ancien. Ce programme de logements, situé sur le lieu de l’emblématique bâtiment en brique dit de La Descente de Plélan, va permettre la réhabilitation d’une bâtisse remarquable du XIXe siècle connue des Rennais, en même temps que la construction de logements haut de gamme. Rénové, il participe aussi à donner le cachet à l’ensemble du programme Inside.

Télécharger le communiqué de presse

Ces articles pourraient également vous intéresser