Class40 Lamotte-Module Création : visite des usines de construction du bateau

Publié le 17 mars 2022

Dans le cadre du partenariat avec le skipper malouin Luke Berry, les équipes Lamotte basées à La Rochelle ont eu l’opportunité de découvrir les chantiers de construction du bateau Class40 Lamotte-Module Création, qui va concourir pour la prochaine Route du Rhum en fin d’année. Reportage photo sur la visite de l’usine Maréchal Mâts qui construit les mâts et d’Incidence Sails en charge de la construction et réalisation des voiles.

Visite de la voilerie Incidence Sails en Charente-Maritime (17) - Lamotte
La voilerie Incidence Sails, où sont fabriquées les voiles des bateaux

Maréchal Mâts à Marans, spécialiste des mâts en carbone

Le carbone, une matière solide et légère

Pour la construction de son voilier, Luke Berry fait appel à l’entreprise Maréchal Mâts basée à Marans, au nord de la Charente-Maritime. Spécialiste de la construction de mâts en aluminium pour la navigation plaisance et de mâts carbone pour les bateaux de course et les yachts, Maréchal Mâts a ouvert ses portes aux équipes Lamotte de La Rochelle.

Si le carbone est le matériau privilégié pour construire des bateaux destinés à la course nautique et des yachts de luxe, c’est à la fois en raison de sa solidité et de son extrême légèreté par rapport à l’aluminium.

Les étapes de la construction du mât carbone

Lors de la visite à Marans, nos équipes ont pu observer comment un mât est fabriqué à partir des feuilles de carbone. Il s’agit d’une superposition de feuilles savamment placée selon les calculs effectués avec l’architecte. Ces feuilles sont posées dans un moule en aluminium qui varie selon la taille du mât commandé.

L’étape de superposition des feuilles se déroule dans une pièce maintenue toute l’année à la même température, à savoir 17°, afin de préserver les feuilles de carbone. C’est également à un effet de préservation de la matière qu’aucune fenêtre ne se trouve dans le hangar concerné.

Visite de l'usine de construction du mât carbone en Charente-Maritime (17) - Lamotte

Une fois le bon positionnement des feuilles de carbone obtenu dans chacun des deux moules du mât, celui-ci est refermé pour être cuit dans un four spécial. La cuisson du moule refermé dure quelques heures.

Après la cuisson au four, le mât est placé dans la deuxième partie du hangar. C’est à ce moment-là que vont être ajoutés les différents équipements commandés : les sangles de bôme (lashings), les accroches textiles (padailles), les barres de flèche…

Si la construction du bôme a déjà commencé, celle du mât du voilier monocoque va démarrer dans les prochains jours.

Rencontre avec les ingénieurs de la voilerie Incidence Sails

La journée découverte sur la construction du voilier s’est poursuivie avec la visite du groupe Incidence Sails à Périgny près de La Rochelle.

La conception des voiles par les ingénieurs d’Incidence Sails

Les collaborateurs Lamotte de La Rochelle sont allés à la rencontre des ingénieurs voiliers du bureau d’études Incidence Sails. Les ingénieurs ont pu présenter la conception des voiles en 3D à partir des informations envoyées par l’architecte.

Les voiles sont imaginées et dessinées par les ingénieurs sur la base des éléments de l’architecte (dimension du bateau) et des discussions avec le skipper. Les voiles sont ensuite :

  • soit créées d’un seul tenant avant d’être installées sur le bateau ;
  • soit assemblées et cousues sur le plancher du hangar.
Incidence Sails : la conception des voiles en 3D devant Luke Berry - Lamotte
Le hangar de fabrication des voiles Incidence Sails - Lamotte

Le plancher bois, pour la construction des voiles

La dernière partie de la visite a eu lieu dans les locaux d’Incidence Sails, l’occasion de découvrir le plancher bois sur une surface de 2500 m², le 2ème plus grand d’Europe. C’est sur cette immense surface en bois que sont cousues les voiles de plaisance et les voiles de course au large. Au moment de la visite, une vingtaine de voiles étaient en cours de construction.

Crédits photos : © LB Sailing

Ces articles pourraient également vous intéresser