Lamotte, lauréat d’un projet d’écoquartier à Sarcelles (95)

Publié le 3 février 2022

Le Groupe Lamotte, en copromotion avec Espace 2, a été désigné lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour le projet de transformation du Cèdre Bleu, un EHPAD situé à Sarcelles (Val d’Oise), au nord de Paris. Les deux promoteurs indépendants ont été choisis parmi 16 groupements. Présentation du projet d’écoquartier à venir.

Vue panoramique du Cèdre Bleu à Sarcelles (95) - Lamotte

Un écoquartier de 5 hectares à Sarcelles

En lieu et place de l’ancien EHPAD Le Cèdre Bleu, Lamotte et Espace 2 vont co-construire un nouvel écoquartier de 5 hectares. C’est le résultat de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) communiqué avant Noël. Le travail collaboratif des deux promoteurs, mené avec l’agence Michel Desvignes Paysagiste et l’Atelier WOA, a porté ses fruits, puisque le projet a été désigné lauréat au détriment de 15 autres groupements afin de créer un nouvel écrin de verdure sur le territoire de Sarcelles.

À cet effet, le Groupe Lamotte et Espace 2 vont subventionner l’association Ecoterale, spécialisée dans les circuits courts et le développement d’une économie sociale et solidaire. L’association sera notamment chargée de gérer l’espace agricole urbain (sur une surface d’un hectare) et de faciliter l’exploitation des jardins partagés entre les habitants. Le scénario privilégié met en effet la nature au cœur du projet, et s’appuie sur la poétique des lieux, sur son histoire.

Le parc de 5 ha sera occupé en partie par une zone dédiée à la biodiversité et en partie par des espaces de jeux et un terrain multisports. Le maire de la ville, Patrick Haddad (PS), parle d’un projet d’une qualité jamais vue pour Sarcelles ! Les qualités intrinsèques du site du Cèdre Bleu, l’envie de l’ouvrir aux Sarcellois et bien évidemment aux futurs habitants, la proximité de la gare, ajoutés à la grande qualité de la conception paysagère et architecturale, nous font affirmer, avec une sincère conviction, que ce projet incarnera le plaisir de vivre à Sarcelles, dans un quartier solidaire, vivant, actif, au cœur d’une nature préservée.

Une offre complète de logements et de services

À proximité du parc, le projet immobilier porte sur une surface de 30 000 m² habitables. Deux bâtiments anciens (des années 1940 et 1960) vont être réhabilités. L’ensemble du site, qui va bénéficier du label ‘écoquartier’, va intégrer de nombreux logements et services :

  • 200 logements (appartements, maisons de villes et maisons individuelles) ;
  • une résidence étudiante de 115 logements ;
  • une résidence services seniors de 130 logements ;
  • un centre de santé ;
  • une crèche.

Des habitats Soho (‘small office home office’), environ une vingtaine, vont également être installés. Ce concept permet de relier directement des espaces de bureau ou des commerces à des habitations. Les Soho s’adressent plus particulièrement aux professions libérales et aux artisans.

Par ailleurs, les habitants pourront accéder à des commerces en bas des immeubles et à un restaurant d’application avec des personnes en insertion comme employés.

Une attention particulière est portée à la construction durable de tous ces nouveaux bâtiments. Il est ainsi prévu d’utiliser au maximum les matériaux biosourcés, le béton bas carbone et le bois. L’ensemble immobilier Le Cèdre Bleu attribue également une part du budget de l’opération à l’art et la culture, avec la mise en place entre autres d’un pavillon culturel et d’un jardin de sculptures.

L'écoquartier du Cèdre Bleu à Sarcelles (95) - Lamotte

La mobilité et le confort des habitants au cœur du projet

Pour monter et valider le projet, de nombreuses associations sarcelloises ont été consultées. Ce qui fait dire à Olivier Lesaege, Directeur Général, délégué au développement et à l’innovation au sein du Groupe Espace 2, que ce projet est d’une “qualité environnementale, paysagère, urbaine et d’usages exceptionnels“.

Les futurs habitants de l’écoquartier pourront se déplacer en voiture électrique, en vélo électrique ou en vélo cargo, dont l’acquisition va être faite à travers une centrale de mobilités et de services.

De plus, afin de simplifier le parcours résidentiel des habitants de la commune, l’offre de logement sera en accession à la propriété, en habitat participatif ou en bail réel solidaire. La surface moyenne des logements est supérieure à celle des projets immobiliers habituels, avec souvent un espace de vie supplémentaire, que ce soit un balcon, une terrasse ou une loggia.

Selon Benoît Violet, Directeur opérationnel de Lamotte en Île-de-France, “il ne s’agit pas d’une opération immobilière classique, mais d’intégrer avec délicatesse les bâtiments en lisière de ce parc pour garder cette empreinte agricole“.

OUi aux territoires et à l’environnement !

Architecte : Baumschlager Eberle

Ces articles pourraient également vous intéresser