Fédérale 1 : le REC Rugby champion de France !

Publié le 13 juin 2022

Après une victoire héroïque contre Hyères-Carqueiranne-La Crau en finale de Fédérale 1 (15-11), les Récistes sont devenus champions de France ! Un final en apothéose pour les joueurs du REC Rugby, qui sont su déjouer tous les pronostics lors des playoffs afin de remporter le premier trophée de l’histoire du club. Place à des vacances bien méritées, avant de découvrir la Nationale 1 l’an prochain. Bravo pour ce titre incroyable !

Le REC Rugby champion de France de Fédérale 1, avec le bouclier - Lamotte

Le résumé de la finale face à Hyères-Carqueiranne

Vainqueurs de leurs demi-finales respectives face à Périgueux et Nîmes, le REC Rugby et Hyères-Carqueiranne-La Crau (RCHCC) se retrouvaient hier, dimanche 12 juin, sur la pelouse de Valence d’Agen pour disputer la finale du championnat de Fédérale 1.

Sur le son des cornemuses, et portés par quelque 200 supporters, les Rennais démarrent la rencontre avec beaucoup de phases de combat, entre mêlées et plaquages défensifs. Dans cette première période équilibrée, Hyères-Carqueiranne ouvre la marque sur une pénalité, avant que Botica (le demi d’ouverture du REC) n’égalise puis ne score deux autres pénalités dans les arrêts de jeu. 9-3 à la mi-temps pour les Récistes.

La deuxième mi-temps reprend avec une pénalité ratée et une réussie pour les Varois. De son côté, Botica profite du travail des avants du REC pour mettre un drop, suivi d’une nouvelle pénalité. Un premier break dans cette finale (15-6).

À l’entrée des 20 dernières minutes, Hyères-Carqueiranne franchit l’en-but rennais et réussit à inscrire le seul essai du match (15-11). Les Récistes subissent, reculent mais ne rompent pas, faisant preuve d’une solidarité et d’une cohésion d’équipe admirables jusqu’au bout du temps réglementaire. À l’image déjà de la demi-finale retour à Périgueux, les joueurs du REC pour résistent aux derniers assauts varois et conservent leurs quatre points d’avance.

Le REC Rugby est champion de France !!!

Le bouclier pour remplir l’armoire à trophées

Ce titre de champion de France de Fédérale 1, symbolisé par le Bouclier (comme pour les professionnels), est la cerise sur le gâteau d’une fin de saison de dingue. Quatrième du championnat pendant la phase régulière, le REC Rugby a systématiquement déjoué les pronostics à l’occasion des phases finales.

Lors des playoffs, les Récistes ont éliminé et battu pas moins de trois vainqueurs de poule (sur les 4 du championnat de Fédérale 1) : Fleurance en 1/8, Périgueux en 1/2 et finalement Hyères-Carqueiranne. Ce qui rend d’autant plus remarquable la performance des Noir et Blanc (hier en maillots gris).

Avec la victoire contre les Varois et l’obtention du bouclier, le REC clôt de la plus belle des manières une saison de 29 matchs et 14 000 kilomètres de bus, une saison qui restera assurément dans les annales du club.

Et plus que l’histoire du REC, c’est l’histoire du rugby breton que les joueurs ont écrit. En effet, comme l’indiquait Alexandre Guéroult, capitaine des Noir et Blanc avant même le match : il s’agit du « premier titre de champion de France jamais remporté par une équipe bretonne senior de rugby ».

L’an prochain, le championnat de Nationale 1

Déjà qualifiés pour le championnat de Nationale 1 la saison prochaine, après avoir éliminé le CA Périgueux Rugby en demi-finales, les joueurs du REC Rugby vont pouvoir désormais profiter de la pause estivale.

Car en 2022-23, un nouveau défi les attend : la Nationale 1. L’accession dans la 3e division à l’échelon national va faire basculer le club dans le monde du professionnalisme.

Un changement majeur qui va concerner l’ensemble des activités du club, de l’école de formation à l’équipe seniors en passant par l’encadrement et les partenaires. Pour continuer à grandir et se structurer, le club va s’appuyer sur les hommes qui ont fait son succès, à commencer par le manager Kevin Courties, le staff en place (Mika T., Vincent B. et Yoann C.), les capitaines
(Gaëtan Béraud et Alexandre Gueroult), sous la direction de Jean-Marc Trihan.

REC Rugby - Kevin Courties et Jean-Marc Trihan - Lamotte
Le manager Kevin Courties, félicité par le Président du REC, Jean-Marc Trihan

Et pour faire un peu de teasing, voici les clubs présents dans le championnat de Nationale 1 pour la saison 2022-23 :

  • Albi
  • Blagnac
  • Bourg-en-Bresse
  • Bourgoin 
  • Chambéry
  • Dax
  • Hyères-Carqueiranne
  • Narbonne
  • Nice
  • Rennes
  • Suresnes
  • Tarbes
  • Union Cognac Saint-Jean d’Angély 
  • Valence – Romans

OUi aux défis sportifs !

Crédits photos : © Ouest-France

Ces articles pourraient également vous intéresser