Le REC Rugby monte en Nationale 1 !

Publié le 8 juin 2022

Après un brillant parcours durant les barrages d’accession de Fédérale 1, le club dirigé par Jean-Marc Trihan vient de se qualifier pour la finale du championnat de France, validant ainsi sa montée en Nationale 1 pour la saison 2022-23. Retour sur la success story du club de rugby rennais !

Le REC Rugby, victoire à Périgueux - Lamotte

Le REC Rugby, vainqueur de Périgueux en demi-finale

Après une belle victoire au match aller (26-17), les Récistes ont signé un exploit majuscule en allant s’imposer sur la pelouse du CA Périgueux, samedi 4 juin. En dépit d’une entame difficile où les locaux ont comblé une bonne partie de leur retard, le carton rouge infligé à un joueur périgourdin en première mi-temps est sans conteste le tournant du match.

Ensuite, les joueurs rennais ont fait mieux que résisté. Deux essais inscrits rapidement en deuxième période leur ont permis de recoller au score puis de prendre la tête du match. Malgré un essai encaissé, les rugbymen du REC ont su faire preuve d’une incroyable solidarité en défense pour conserver la victoire, synonyme d’accession à la finale… et au championnat de Nationale 1 l’an prochain.

Le REC Rugby avant une mêlée à Périgueux - Lamotte

Des barrages historiques avant de jouer la finale

La victoire en demi-finale contre le vainqueur de la poule (en phase régulière) et grand favori de cette double confrontation est tout sauf un hasard. En championnat, le REC était d’ailleurs déjà venu s’imposer sur le terrain du CA Périgueux. Après une belle quatrième place lors de la première phase du championnat, la qualification pour la finale est tout sauf un hasard.

En effet, les barrages – disputés sous forme de matchs aller / retour – ont vu les Rennais éliminer tour à tour Fleurance, Saint-Jean-de-Luz puis Périgueux. Les joueurs y ont montré l’étendue de leurs qualités techniques et mentales, prouvant qu’ils avaient la capacité à évoluer au plus haut niveau.

En attendant de se retrouver la saison prochaine en Nationale 1, Rennes et Hyères-Carqueiranne s’affronteront dimanche 12 juin à Valence d’Agen pour le titre de champion de France de Fédérale 1.

Bravo aux joueurs et au staff ! Et bonne chance pour la finale face à Hyères-Carqueiranne !

Le REC Rugby, dans le vestiaire à Périgueux - Lamotte
Le REC Rugby vainqueur sur le terrain de Périgueux - Lamotte

2021-22, une saison de légende et une récompense pour le rugby rennais

La finale du championnat de Fédérale 1 et la montée en Nationale 1 viennent récompenser le travail mis en place au cours des dernières années. Le REC Rugby n’a cessé de se structurer et a franchi bon nombre d’étapes pendant la dernière décennie, de la Fédérale 3, à la montée en Fédérale 2 (2015), puis en Fédérale 1 en 2018.

Le REC, c’est aussi une école de rugby avec des jeunes formés au club et des joueurs et dirigeants de l’équipe senior présents depuis de nombreuses années.

En effet, sur le terrain, Mathieu Brignogen, Alexandre Guéroult et Romuald François étaient déjà au club et titulaires lors de l’accession en Fédérale 1. Sans parler du capitaine historique, Gaëtan Béraud, blessé en décembre et qui a dû suivre les derniers mois de compétition en tribunes.

L’encadrement, composé notamment de Kevin Courties (manager), de Yoann C. (préparateur physique), de Vincent B. (entraîneur des arrières) et de Micka T. (entraîneur des avants), fait lui aussi partie de la famille du REC depuis quelques années maintenant. Et l’on peut dire que l’ambition initiale de Yann Moison (ancien coach), ‘inscrire Rennes sur la carte du rugby français‘, est devenue réalité !

Le REC Rugby, pénalité réussie de Botica à Périgueux - Lamotte
Jean-Marc Trihan, Président du REC Rugby, à Périgueux - Lamotte

Place à la professionnalisation en 2022-23

Avec la montée en Nationale 1 tout juste validée, le REC Rugby s’ouvre aussi les portes du professionnalisme. Créée en juin 2020, la Nationale équivaut au 3e échelon hexagonal du rugby. Cette division sert donc de passerelle entre le monde professionnel (Top 14 et Pro D2) et le rugby amateur.

Une nouvelle étape dans l’histoire du club rennais, qui suit les traces du RC Vannes, le seul club breton à avoir connu l’honneur du professionnalisme jusqu’à présent.

Si la saison actuelle, où il reste encore une finale à jouer et gagner, a été extrêmement exigeante en matière de déplacement (le chiffre de 14 000 kilomètres – en bus – va être dépassé), la saison prochaine promet aussi son lot de longs déplacements, sur les terres de l’ovalie, avec des confrontations contre des clubs historiques en France : Bourgoin, Tarbes, Narbonne, Albi…

Elle revêt d’ores et déjà des enjeux importants en matière d’infrastructures, de financement et de recrutement. Comme l’indique Jean-Marc Trihan, Président du club, si « la performance sportive est magnifique », la Nationale 1 représente « un énorme challenge d’organisation », notamment au regard du cahier des charges dressé par la Fédération Française de Rugby (FFR).

Le REC Rugby, victoire en demi-finale de Fédérale 1 à Périgueux - Lamotte

Lamotte et le REC Rugby, une histoire commune

Sponsor et partenaire majeur depuis 2012, le groupe Lamotte a tissé des liens forts avec le REC Rugby au cours de la dernière décennie, d’autant plus depuis que Jean-Marc Trihan est devenu Co-président (avec Raphaël Favier) puis Président du club il y a cinq ans. Le REC se maintenait alors difficilement en Fédérale 2. C’est dire le chemin parcouru avec cette montée obtenue dans l’antichambre du rugby professionnel.

Il y a un parallèle avec le groupe immobilier : une belle croissance de son activité, des ouvertures sur le territoire, des récompenses obtenues pour ses réalisations, des concours gagnés, et le lancement de nouvelles marques et filiales. Un véritable esprit d’équipe et l’envie commune au bénéfice de la réussite.

Ces résultats positifs ont été réalisés avec des personnalités communes aux deux structures. Outre Jean-Marc Trihan, plusieurs collaborateurs au sein du groupe immobilier à Rennes sont des joueurs actuels ou anciens du REC. Florian Ollier (Conseiller transaction), et plus récemment Théo Platon (Conseiller transaction) et Romuald François ont tous démarré en alternance chez Lamotte avant de décrocher un emploi à durée indéterminée. Une manière de prouver que la formation – très ancrée au sein du REC Rugby et une des clés de son succès – fait aussi partie de l’ADN du groupe immobilier.

Un mot de Romuald François, Responsable du Développement chez Lamotte et ailier du REC Rugby

 « Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. Il y a beaucoup de rugbymen en France, mais très peu ont un titre de champion dans l’armoire à trophées.

Pour nous, ce serait la concrétisation de beaucoup d’efforts et de sacrifices. Une juste récompense au vu du travail fait.

Je tiens aussi à remercier les supporters, les partenaires, et les bénévoles, pour leur soutien tout au long de l’année. On va tout faire pour aller chercher le titre de champion de France, ce sera aussi un peu leur victoire. »

Romuald François, ailier du REC Rugby - Lamotte

OUi aux défis sportifs et allez le REC !

Crédits photos : © Dom35-Rugby

Ces articles pourraient également vous intéresser