Luke Berry : une web-série dans les coulisses de sa préparation

Publié le 23 juin 2022

L’équipe de Luke Berry, skipper sur le voilier Lamotte-Module Création, nous fait rentrer dans les coulisses de sa préparation pour la Route du Rhum. À travers une mini-série de 5 vidéos, nous suivons les pas du navigateur, dans les mois qui précèdent le départ jusqu’au retour de la course transatlantique. Présentation du premier épisode, dédié à la construction du bateau.

Luke Berry au chantier JPS Production - Lamotte-Module Création
Sam Manuard, Nicolas Groleau et Luke Berry (de gauche à droite), pendant la construction du bateau à La Trinité

La construction du nouveau voilier en vidéo

L’épisode 1 de la web-série nous plonge dans la construction du voilier Class40. Luke Berry, qui naviguait jusqu’à présent sur un Mach3, dispose désormais d’un bateau dernière génération : un Mach5, lancé aussi grâce à Luke et qui a eu une part importante du travail, notamment dans l’ergonomie.

Imaginé par l’architecte naval Sam Manuard, et construit dans les ateliers de JPS Production à La Trinité-sur-Mer (avec Nicolas Groleau en chef de chantier), le nouveau voilier permet d’assurer une continuité dans le travail, puisque le précédent projet avait déjà été réalisé par la même équipe.

Selon l’architecte, la Route du Rhum fait que c’est « le bon moment pour développer un tout nouveau bateau, avec un nouveau concept, une nouvelle carène, une nouvelle ergonomie ».

En partant de la base précédente, à savoir un Mach4 vainqueur de Transat Jacques Vabre, l’équipe de construction a souhaité rendre le bateau plus polyvalent, plus rapide et plus confortable. La phase de conception a par ailleurs intégré le franchissement des vagues en cas de vent fort au portant pour que le voilier Lamotte-Module Création soit « capable de pousser plus fort et plus longtemps ».

L’objectif du bateau, à la fois confortable et hyper puissant, est d’« être efficace dans la durée », un élément fondamental des courses en solitaire. Luke est dans « le bon timing, c’est le bon pilote et le bateau parait tout à fait réussi ». Maintenant, « c’est la compétition qui fait le juge de paix ».

Luke Berry, 4e au Mondial40 à La Rochelle

Après la mise à l’eau du voilier, le 1er juin au port de plaisance de La Trinité, Luke Berry a participé à sa première course sur le Class40 n°185. Dans le cadre du championnat du Monde à La Rochelle, du 13 au 18 juin 2022, le skipper malouin a pris la 4e place.

Durant les six jours du Mondial40, les concurrents devaient prendre part à des parcours de 24 heures, parcours construits et côtiers dans la zone des Pertuis Charentais. Malheureusement, en raison de la canicule, un arrêté préfectoral a empêché la tenue de la course les 17 et 18 juin.

Le détail des épreuves et des résultats obtenus pat Luke Berry lors du World40 à La Rochelle :

  • 5e de la course de 24h, les 14 et 15 juin (coefficient 3) ;
  • 1er de la course 2, le 16 juin (coefficient 1) ;
  • 2e de la course 3, le 16 juin (coefficient 1).

Au classement final, Luke Berry et son équipage échouent au pied du podium. Cela reste un résultat très positif pour une première, avec une prise en mains réussie du nouveau voilier et malgré une seule semaine d’entrainement.

Beau joueur, Luke Berry a préféré retenir le positif de cette première expérience de course sur son Lamotte-Module Création : « Je suis très content car nous avons été dans le match malgré une mise à l’eau tardive. Le bateau a été conçu en vue de la Route du Rhum, pour être à l’aise dans des conditions mouvementées. Nous avions tout de même en tête d’avoir un bateau polyvalent et c’est bien le cas. À La Rochelle, nous avons constaté qu’il marche bien dans le vent faible et medium. C’est encourageant pour la suite. »

Rendez-vous le 17 juillet pour la prochaine étape de la préparation, où Luke Berry sera au départ de la Drheam Cup, une course au large de 1000 milles en solitaire entre Cherbourg et La Trinité.

Luke Berry à la barre du voilier Lamotte-Module Création
Luke Berry en navigation sur le voilier Lamotte-Module Création

OUi aux défis sportifs !

Crédits photos : © Pierre Bouras

Ces articles pourraient également vous intéresser